Secteur Croix Blanche

Lieu : Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne)  //

Labels : non renseigné //

Mode de dévolution : Marché public //

Maîtrise d’oeuvre : Espace Architecture International (mandataire, architecte et urbaniste) //

Surfaces : 48 Ha //

Montant des travaux : non renseigné //

En situation d’interface entre 3 communes et diverses typologies urbaines, inscrit aux abords d’infrastructures majeures (autoroutes A104 et A4, réseau ferré du RER E), le site de la Croix Blanche à Bussy-Saint-Germain est soumis à de nombreux enjeux. L’EPA France – EPA Marne a désiré mener une étude préliminaire à même de développer les grands principes d’un projet cohérent sur ce secteur.

La mission imposait alors :

– Des allers-retours nécessaires entre périmètres élargis et périmètres restreints, pour une articulation optimale du site avec son environnement,

– Une analyse paysagère fine à l’échelle de la vallée de la Brosse,

– D’assurer un arbitrage entre développement économique et urbain et préservation des espaces ouverts (espaces naturels et agricoles).

La mission a été conduite selon les étapes suivantes :

– Réalisation d’un diagnostic urbain, paysager et environnemental à partir du recollement et de la problématisation des études préexistantes, complété par des visites de terrain,

– Identification des forces, faiblesses et potentialités du site par rapport à son territoire,

– Appréhension des différents secteurs de projet ; il s’agit de cadrer le projet d’aménagement à venir, notamment pour l’inscrire dans une temporalité (phasage envisageable…),

– Définition de la stratégie d’aménagement du secteur sous forme d’esquisses programmatiques thématiques (trame paysagère, traitement des franges, trame viaire et hiérarchisation des voiries, typologies immobilières…),

– Réalisation d’un projet d’aménagement composé de plusieurs scénarii d’aménagement, d’une première étude de faisabilité et d’un plan masse.

De manière globale, l’approche proposée pour la bonne réalisation de la mission s’est appuyée sur la définition d’une trame paysagère structurante, véritable colonne vertébrale de l’ensemble du projet.

En effet, les espaces ouverts (et cônes de vues qu’ils offrent ), ainsi que la trame viaire observée (élément structurant du secteur ), ont mis en exergue des typologies d’espaces régies par des enjeux (immobiliers, desserte…) distincts. Cette lecture urbaine a permis de proposer des solutions d’aménagement cohérentes à l’échelle du territoire et aptes à préserver et mettre en valeur les éléments remarquables du secteur.

Comments are closed.